logo

Orthophonistes du Monde

4 septembre : JOURNEE AFRICAINE DE L’ORTHOPHONIE

Le1er Août 2015, l’Association des Professionnels Orthophonistes du Togo (ASPOT) a tenu une Assemblée Générale Extraordinaire au cours de laquelle un nouveau bureau a été mis en place pour diriger l’association durant les trois prochaines années.

Le nouveau bureau, avec la participation de tous les membres d’ASPOT, a organisé,dans le but de promouvoir l’orthophonie au Togo et en Afrique conformément aux recommandations de Ouagadougou [1]et de Lomé [2],la 2ème édition de la journée africaine de l’Orthophonie.

Pour cette deuxième édition, ASPOT s’est fixée comme objectifs de :

  • Sensibiliser la population sur les troubles du langage et de la communication
  • Partager les expériences professionnelles entre orthophonistes
    Le thème retenu pour cette deuxième éditionest :« L’Orthophonie et les troubles du langage et de la communication chez l’enfant ».

Plusieurs activités ont meublé la célébration de cette journée. Pour rappel c’est à cette date du 04 septembre qu’avait été signé l’arrêté ministériel portant création de l’école d’orthophonie au Togo, la seule école présente en Afrique noire francophone.

Des séances de sensibilisation ont eu lieu sur les chaines de radio et de télévision locales et nationales. Les émissions débats sur les domaines d’intervention de l’orthophoniste et sur les troubles du langage et de la communication chez l’enfant ont lieu sur Radio Lomé, Radio Victoire et la Télévision Togolaise (TVT) respectivement le 29 Août, le 2 septembre et le 3 septembre2015.

Suite à ces émissions plusieurs personnes présentant des troubles de langage ont consulté des orthophonistes.

Concernant la journée proprement dite, tous les orthophonistes exerçant sur le territoire national ont été invités le 04 septembre à l’Ecole Nationale des Auxiliaires Médicaux de Lomé (ENAM-Lomé) pour deux activités essentielles. Ces activités ont débuté à 9h par l’allocution du Président d’ASPOT, Emmanuel ETONGNON Kossi Mawussi. Il a remercié les membres pour leur mobilisation et a souhaité un fructueux travail à tous les participants. Il a enfin lancé le concours de logo d’ASPOT doté de prix. En effet, suite à la dernière Assemblée générale, l’association s’appelle ASPOT au lieu d’ASEPOT. Il a été décidé de doter l’association d’un nouveau logo.

Après cela, deux groupes ont été formés pour réfléchir sur les domaines, les compétences et les stratégies à utiliser pour l’évaluation d’un enfant sans langage oral. Il y a eu ensuite une pause-café. La plénière a eu lieu à la reprise, une synthèse a été faite puis des recommandations ont été formulées. Une trame de bilan a été retenue et pourrait désormais aider les orthophonistes dans l’exercice de leur fonction. La particularité de cette matinée a été le fait que tous les orthophonistes se sont sentis concernés par ce travail et ont participé activement aux différents travaux.

Enfin certains membres d’ASPOT ont été nommés pour mener des réflexions sur :

  1. L’organisation d’un congrès des orthophonistes de l’Afrique francophone en 2016
  2. L’élaboration d’un dossier de patients reçus en consultation orthophonique
  3. Le Recueil des données statistiques des pathologies du langage et de la communication et des fonctions oro-myo-fonctionnelle au Togo (et en Afrique)
  4. L’organisation des séances d’analyse de la pratique
  5. La recherche de partenariat et le remboursement des frais de la consultation par des organismes d’assurance

Les travaux de la matinée ont été clos par des informations pratiques du Bureau Directeur d’ASPOT à 15 h20. Dans la soirée,il y a eu un diner de gala qui a réuni les étudiants et professionnels orthophonistes du Togo. A cette soirée le président d’ASPOT a remercié tous les orthophonistes de l’intérieur et de la capitale pour leur participation active à cette journée africaine de l’orthophonie et les a exhortés à répondre toujours présent aux invitations de notre association.

La deuxième commémoration de la journée africaine de l’orthophonie s’est terminée sur un bilan positif. Elle a permis d’une part,d’informer la population sur les domaines d’intervention de l’orthophoniste et sur les troubles du langage et de la communication chez l’enfant ; d’autre part elle a vu la participation de 26 personnes dont 18 orthophonistes (sur les 22 présents au Togo) et 8 étudiants en orthophonie qui ont mené des travaux pour le renforcement de leurs compétences en orthophonie.Les activités ont été financées grâce aux cotisations des membres d’ASPOT. L’implication des orthophonistes témoigne une fois encore leur amour pour l’orthophonie. Ceci est un acte à saluer et qui permet de croire que l’orthophonie en Afrique a des beaux jours devant elle.

[1Au cours des états généraux de la surdité en novembre 2011 à Ouagadougou (Burkina Faso), une journée a été consacrée aux orthophonistes. Au cours de cette journée des réflexions ont été menées par rapport à l’orthophonie en Afrique. L’une des recommandations de cette journée est l’organisation d’une journée Africaine de l’Orthophonie.

[2Une réunion avait rassemblé les orthophonistes de différentes nationalités pour fixer la date de la journée de l’orthophonie au 04 septembre, date à laquelle a été signé l’arrêté ministériel portant ouverture de l’école de formation des orthophonistes au Togo.


Accueil | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 105906

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Espace partagé  Suivre la vie du site Partenaires OdM   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License